52° CONVENTION IPMS UK

La convention IPMS UK, c'est la seconde manifestation au monde après le Japon et avant les Etats Unis. En chiffres :  18000 entrées payantes 3 halls - 28 nationalités - une bourse et un concours géants.


C'est une convention à découvrir une fois dans sa vie de maquettiste


 

 

LE VOYAGE

Ce déplacement sous l'égide de l'IPMS BRETAGNE a rassemblé des adhérents du MCK, de CAMPI, de l'AMCL et du Train 29, ainsi qu'un membre de l'IPMS Belgique. Nous étions 14 Finistériens dans cette aventure.


Au programme Fourgon - Bateau - Fourgon , au total 1500 kms et quelques milles marin.


Sur place le menu était maquette - maquette - musée - maquette - maquette et pub.

LE CONCOURS

Rien à dire , les photos parlent d'elles-mêmes .....

LA CONVIVIALITE

Un moment unique dans cette expo, c'est le samedi  et dimanche midi , avec un apéritif dinatoire GEANT.


L'historique : il y a plus de 15 ans, un français, Bertrand DELEEST, a eu l'idée d'offrir un petit apéritif aux voisins de stand. Cette idée a pris de l'ampleur ... Voir les photos !


Aujourd'hui, chaque délégation amène des produits de son pays et le partage avec ses voisins. De ce fait nous sommes allés durant cet apéritif en ITALIE, en ALLEMAGNE, en AUTRICHE, en IRLANDE ... Attention aux mélanges ( les pays de l'Est avaient mal à la tête le soir). 


Le MCK a en outre tissé des liens avec la délégation autrichienne. 

LE STAND DE L'IPMS BRETAGNE

Le stand de l'IPMS BRETAGNE a permis aux trois clubs  de monter aux 18000 visiteurs nos pièces ; les figurines ont été remarquées et photographiées.

VISITE MUSEE

Tourisme culturel : pour certains le musée de l'aviation à COSFORD ; pour les autres le musée de l'infanterie de SHREWSBURY.

Le Musée régimental du comté de Shropshire


Le comté de Shropshire possède une histoire militaire distinguée de longue date. En 1755 le 53e régiment d'infanterie fut levé à Bridgnorth, et depuis ce date de nombreux régiments firent levés dans le comté. Chacun d'entre eux gardait sa propre collection d'objets militaires historiques, puis en 1985 on décida de les rassembler à un seul endroit De cette façon le musée du château fut né, et il sert d'un lien entre la fortification ancienne et l'histoire militaire plus récente du comté.


Entre 1992 et-19951e musée fut remis a neuf, après une attaque de bombe par des terroristes,
et il contient aujourd'hui plusieurs expositions nouvelles. Une de ces expositions traite les Lords Lieutenants de Shropshire ([es représentants de la Couronne britannique dans le comté) au cours des siècles.


Le musée s'intéresse aux gens du pays et à leurs services dans les unités du comté. En conséquence il contient toute une gamme d'objets historiques, pas seulement des armes. Il y a des collections de porcelaine, dont beaucoup d'objets viennent de l'usine fameuse de Coalport, et d'orfèvrerie. De plus, on peut y voir des uniformes et des drapeaux, ainsi que des broderies et des curiosités concernant la vie militaire. Entre cette gamme d'objets quotidiens, on peut voir des tennues régimentaires d'importance nationale. Le musée possède une Croix de Victoria (la plus haute décoration militaire) remise en 1918. On peut également voir le bâton de Grand Amiral qu'appartenait à Karl Dônitz, et des médailles gagnées pour des services rendues en Hong Kong pendant la peste bubonique de 1894.


Il y a aussi une exposition de l'histoire du château, et, la plus récente, une exposition de l'Armée Britannique Moderne. Ces expositions servent d'un lien entre l'histoire militaire du comté et son présent.