21 et 22 février : Lugdunum

Lugdunum, notre premier déplacement de cette année pour ce concours incontournable dans notre calendrier. Céline, Adrien, Pierre, Michel, Bertrand et Jean-François constituent l'équipe. Embarquement vers 8h00 samedi matin à l'aéroport de Guipavas. Une heure et demi plus tard, nous atterrissons à Lyon, enfin nous tentons d'atterrir car la météo est excécrable et le pilote manque la piste. Touch'd go !! La deuxième tentative est la bonne. Un copain nous attend avec sa voiture à la sortie de l'aéroport. Nous rejoignons l'hôtel Lumière, toujours aussi sympathique, puis la salle d'exposition que nous connaissons bien à la mairie. C'est parti pour un week-end figurinistique.

 

Week-end bien chargé pour Jean-François, choisi par Lugdunum pour présider le jury du concours. Commençons donc ce reportage par le concours. Une quinzaine de juges, environ 700 pièces ... Une grande nouveauté cette année : plus de papier ni de crayon pour les juges, mais une tablette numérique. Une grande réussite à l'unanimité des juges. L'application informatique spécialement conçue par un des membres du club fonctionne à la perfection et les opérations sont considérablement simplifiées. Lugdunum prend une belle longueur d'avance sur les autres concours français !


La galerie qui suit montre une (petite) partie de l'exposition.

Le palmarès du club :

  • Adrien et Céline emportent chacun 2 médailles, en débutant fantastique et en historique
  • Eric une médaille d'or en confirmé fantastique et une médaille d'argent en master historique.


Bravo à eux et nous ferons encore mieux la prochaine fois !

Bests of show

Deux "bests of show" ont été décernés cette année : un pour les pièces fantastiques, un pour les pièces historiques.


La catégorie fantastique revient au tandem italien Francesco Farabi - Massimiliano Richiero

Et pour l'historique, c'est  notre compatriote Sylvain Deschamps qui emporte la mise, avec cette représentation spectaculaire de la bataille d'Azincour 

La partie culturelle et touristique du week-end, avec plusieurs visites ... et plusieurs reporters !

Le centre d'histoire de la résistance et de la déportation

Reporter : Pierre

En fin de matinée du dimanche,  après avoir assisté à la première partie de la remise des prix (juniors, débutants et maquettes), Bertrand, Michel et Pierre prennent la direction du musée de la résistance et de la déportation. 

Un musée moderne dans sa décoration, avec la présentation de  documents, souvent accompagnés de supports audio et vidéo, 

Devant le centre, cette sculpture :


"Non-violence", un bronze de l’artiste suédois Karl Fredrik Reutersward, dont une des répliques est exposée au siège de l'ONU à New York, comme un rappel de la mission de paix des Nations Unies

Une exposition permanente de photos, d'articles de journeaux relatant les faits historiques ou quotidiens de ces années de malheur constitue la plus grande partie de la visite, et nous a intéressés au plus haut point. Nous y avons également découvert la représentation d'une maison avec son mobilier d'époque, d'une imprimante servant à la confection de tracts, et de quelques armes qui équipaient les résistants du moment. 

Une maison des années 40

Le musée de la miniature

Reporters : Céline et Adrien

Après l'annonce des résultats dimanche matin, Adrien et moi sommes partis au Musée miniature et cinéma situé au cœur du Vieux-Lyon. Pendant que Bertrand, Michel et Pierre étaient au centre d'histoire de la résistance et de la déportation et que Jean-François assurait son rôle de président de jury.

 

Le musée se trouve dans une bâtisse colorée, la « Maison des Avocats », qui date du 16ème siècle et classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Deux collections sont présentées sur plusieurs niveaux : les scènes en miniature, notamment celles de Dan Ohlmann ; et les objets et techniques des effets spéciaux du cinéma. Une reine Alien est en cours de restauration. Les divers mécanismes qui permettent de l'animer (pistons hydrauliques, moteurs et vérins) sont remis en route progressivement afin de ne pas abîmer le latex. En voici un rapide panorama.

Scènes hyperréalistes de Dan Ohlmann

Dioramas au 1/12 ème

Des miniatures diverses ...

Et le 7ème Art (on est à Lyon !)

La cathédrale Saint-Jean et les traboules

Pour rentrer sur Brest, il nous fait patienter jusqu'au lundi après-midi, horaire de l'avion oblige. Ce qui nous laisse le temps d'une visite supplémentaire le matin. Cette année, nous avons choisi les traboules, dans le Vieux-Lyon.


Le départ de l'itinéraire se fait fait au pied de la cathédrale Saint-Jean. Actuellement en cours de restauration, le fronton est déjà superbe. 

L'intérieur est encore en travaux. Pas de chance ? Et bien si ! Il y a des jours comme ça. Après avoir croisé le père Jacques, chanoine de la cathédrale, nous rencontrons Ahmed, le chef de chantier de la rénovation. La conversation s'engage ... et nous sommes invités à passer de l'autre côté du rideau, pour découvrir un échafaudage gigantesque (4 cages d'escalier et un ascenseur !)  et les travaux en cours. Quelques photos de cette excursion privilégiée sous la conduite d'un spécialiste passionné, rien que pour nous ...

Et les traboules ? En voici quelques-unes, même si les digicodes ne facilitent pas leur découverte.

En conclusion, un excellent week-end, dans une ambiance particulièrement conviviale. Merci à toute l'équipe du Lugdunum ! Les échanges ont été nombreux, le concours superbe et la partie touristique et culturelle exceptionnelle.


Rendez-vous est pris pour février 2016 !