Saumur maquettes - 7 et 8 juin

Les 7 et 8 juin dernier avait lieu, à Saumur, l'exposition de maquettes organisée chaque année à l'intérieur même du Musée des Blindés. L'originalité de cette exposition réside dans le fait que les stands des exposants et  commerçants sont installés dans les allées du musée, au beau milieu des engins militaires. Fidèle à sa réputation, l'exposition était de très haut niveau ; que ce soit les dioramas ou les maquettes seules, on en prend plein les yeux ; de plus, un concours était organisé, et là, le niveau est plutôt corsé !!!!!! De plus, en pleine période des commémorations du débarquement en Normandie, cette expo ne pouvait pas mieux tomber ! On était vraiment dans l'ambiance.

 

 En plus de l'exposition, le clou du spectacle se trouve à l'extérieur ; en effet le samedi après-midi et le dimanche après-midi à 15 heures précises, a lieu la démonstration dynamique des blindés sur le parking devant l'entrée du musée ; on peut ainsi voir rouler des blindés américains ou allemands, principalement de la 2è Guerre mondiale mais aussi 1 ou 2 modèles plus récents : un très grand moment, il faut avoir les tympans solides, car certains véhicules sont bruyants et en plus la plupart dégagent un impressionnant nuage de fumée au démarrage !!!! Et à condition que les véhicules en question soient coopératifs car ils sont souvent sujets à des problèmes techniques.  On a ainsi pu voir rouler quelques chars très connus, comme le fameux Sherman américain produit à 50 000 exemplaires pendant la guerre, le Stuart, un petit blindé d'origine britannique, le T34 soviétique, le plus redoutable ennemi des chars allemands mais la vedette de cette démonstration est sans aucun doute le TIGRE 2  ; un monstre de 70 tonnes (même le char LECLERC, avec ses 59 tonnes, est un poids plume à côté !!!!), consommant pas loin de 600 litres à l'heure (sacrée descente !) ; on sent le sol vibrer sous nos pieds lorsqu'il approche. Le gros problème de ce blindé était sa sous-motorisation, ce qui fait qu'il était très lent : pas plus de 38 km/h ; de plus ses trains de roulements étaient très fragiles et cassaient fréquemment, un gros handicap sur les champs de bataille !!!!! A noter que le Tigre 2 que l'on peut voir au musée de Saumur est le seul exemplaire au monde en état de marche et dans son état d'origine.
 

 Une équipe de 3 adhérents du MCK, composée de Christian DIDIER, Christophe GERARDO et Alain LE BAUT, s'est donc rendue sur place. 

 

Samedi 7 juin : 8 heures du matin. Rendez-vous au local du club pour le départ ; à mon arrivée, Christian est déjà là ; quelques minutes après, c'est l'arrivée de Christophe ; on charge les bagages et les maquettes de Christophe (merci à Peugeot d'avoir pensé à mettre un grand coffre dans la voiture !!!!) ainsi que la maquette du T 55 confiée par Jacques CARADEC et hop c'est parti, direction Saumur. Petit arrêt vers 11 h 30 dans une station service pour se dégourdir les jambes, on en profite aussi pour casser la croûte par la même occasion, car, une fois sur place, pas question de déplacer la voiture au risque de ne plus trouver de place de stationnement. Au fur et à mesure que l'on s'approche de Saumur, le thermomètre de la voiture, indiquant la température extérieure, s'affole. Ca va chauffer à Saumur ! Vive la clim ! 

 

Nous arrivons à Saumur vers 13 h 15 environ, sous un soleil de plomb ! Au plus fort de la journée, le thermomètre est monté jusqu'à 30 degrés ! Direction la salle du concours pour installer les pièces pré-inscrites de Christophe, petit détour par la table des inscriptions pour la maquette de Jacques et enfin la visite peut commencer. En parcourant les allées du salon, on ne peut que rester admiratif face à la qualité des pièces exposées sur les stands ; par contre, l'expo est un vrai labyrinthe, et il faut de bonnes jambes et surtout de bonnes chaussures pour tout visiter. 

 

De nombreux commerçants étaient présents également ; attention à ne pas faire trop chauffer la carte bleue car la tentation est grande, tellement le choix est vaste !!!!!!!! 

 

Au détour des allées, nous retrouvons des collègues maquettistes venus en visiteurs, bref plutôt raté pour le dépaysement !!!!  

 

A 18 heures, le musée ferme ses portes, nous devons donc quitter l'expo, à regret ; mais qu'à cela ne tienne, y'a encore le lendemain ! Direction l'hôtel pour se reposer un peu et surtout se rafraîchir un peu après cette chaude journée. Puis ensuite il va peut être falloir penser à aller manger !! (ceux qui connaissent leurs classiques, sauront à quel film je fais référence avec cette citation). 

 

Dimanche 8 juin : retour au musée vers 10 heures, nous achetons notre billet pour la visite des réserves du musée ; une visite est organisée toutes les heures, moyennant 5 euros ; nous choisissons la visite organisée à 14 heures : à l'heure dite, rassemblement au bout du parking où notre guide, un colonel en uniforme, nous attend. Nous débutons la visite par l'atelier du musée où sont entretenus et remis en état tous les engins du musée par des bénévoles et par 4 mécanos à temps plein. Ensuite nous arrivons dans les réserves, un immense hangar, ayant autrefois appartenu à la Seita, où sont entreposés dans tous les recoins, des chars, camions militaires, Jeep et autre véhicules en attente de rénovation ou prêts à rouler ; toutes les époques sont représentées, de la 1ère guerre mondiale avec le char Renault FT 17 jusqu'à nos jours avec le char AMX français, prédécesseur du char LECLERC, le Merkava israélien, etc ; nous écoutons attentivement les explications passionnantes de notre guide ; après une heure de visite, on remet une couche avec la  démonstration dynamique des blindés à 15 heures ; la 2è du weekend mais on ne s'en lasse pas ! 

 

A 16 heures, arrive le moment tant attendu de la remise des prix ; eh bien on est pas rentrés bredouilles car Christophe GERARDO a obtenu une médaille d'argent avec une maquette pas finie !! en effet, il été primé dans la catégorie des maquettes en cours de réalisation, avec un Sherman M4 Crocodile très détaillé, manque plus que la peinture,  équipé d'un lance-flammes et tractant une remorque. Son fils, Marino, a obtenu une médaille de bronze avec un char FIAT 3000 de la 1ère guerre mondiale. Donc félicitations à Christophe et à son fiston.
 
Une fois la remise des prix terminée, vient l'heure du remballage ; on charge le coffre de la voiture, mais avant de partir, direction la buvette pour fêter la victoire de Christophe ; une fois les jus de fruit avalés, nous reprenons la route vers la Bretagne ,dans une voiture transformée en four ambulant, plus de 35 degrés au thermomètre ; heureusement la clim vient à notre secours pour la seconde fois au cours de ce weekend (là aussi on remercie la voiture pour la qualité de sa clim ) ; petit arrêt à Nantes pour le repas du soir et nous arrivons vers 00 h 10 au club. 

 

Une expo et un musée à voir absolument ! Merci aux organisateurs de nous avoir permis de passer ce merveilleux weekend.

 

Quelques photos !!!!!

MAQUETTES

Echelle 1