Montage

 


 

Commençons par ouvrir la boîte



Il s'agit donc d'une figurine en métal blanc (un alliage de plomb), une matière que vous n'avez peut-être pas l'habitude de manipuler.


La figurine ne comporte que peu de pièces : le corps, la tête avec le chapeau, les deux bras, l'épée et un petit sachet qui contient 2 plumes, une boucle de ceinture et 2 éléments de la garde de l'épée.


Un morceau de plancher est également fourni en guise de décor. On peut l'utiliser, ou pas, selon les goûts de chacun ...

Matériel nécessaire

  • Petites limes de modélisme
  • papier abrasif fin (n° 400)
  • Laine d'acier d'ébénisterie (n° 000)
  • Colle cyanoacrylate (Super Glue 3, colle 21, ...)
  • Colle forte epoxy à 2 composants (Araldite, Sader, ...)
  • Trombonnes
  • Pince plate
  • Pince coupante
  • Foret (0,5 mm et 1 mm) avec perceuse de modélisme ou mandrin à main
  • Soin et patience !!!!

Préparation des pièces

Avant de passer au montage, il va falloir préparer chacune de ces pièces individuellement.

Tout d'abord, enlever les traces des plans de joint de coulée. Suivez les flèches des photos ci-dessous ! Attention, il y en a d'autres, regardez bien partout !!

Pour éliminer tout cela, un X-Acto, quelques petites limes de modélisme et du papier abrasif fin (n° 400) suffisent. Allez-y doucement, il ne s'agit pas non plus de poncer la gravure !

Quelques talons de coulée sont aussi à éliminer, avec les mêmes outils et une petite pince coupante. Par exemple sous le chapeau ou en haut du bras droit :

Idem pour séparer les pièces de la garde de l'épée de la grappe sur laquelle elles sont fixées.


On peut aussi éliminer les tenons moulés sous les semelles des chaussures, ils seront avantageusement remplacés par des pitons placés dans les talons (voir plus bas) 

 

 

Il reste à polir soigneusement (et précautionneusement !) chaque pièce. De la laine d'acier utilisée par les ébénistes convient bien. Attention, la plus fine (n° 000) !

 

Vous voici en possession de pièces brillantes comme des sous neufs.

 

Encore un petit effort avant le montage : percer quelques trous pour recevoir des pitons qui solidifieront les assemblages. Il n'est pas nécessaire d'en mettre partout. Ici 4 seront suffisants :

  • dans le cou,
  • dans le bras gauche (celui qui tient l'épée),
  • dans l'épée,
  • et bien sur sous les pieds pour fixer la figurine sur son socle.

 

Tous les pitons seront des morceaux de trombone. Il faut donc percer des trous d'environ 1 mm de diamètre avec un petit foret monté sur sur perceuse de modélisme ou dans un mandrin à main.

 

Pour l'épée, le piton pourra être plus petit (0,5 mm) ; un morceau de fil de cuivre fera l'affaire.

 


Montage

Nous allons tout monter d'un seul coup. Ce sera bien plus simple pour la suite. Et pas d'inquiétude, le pinceau pourra passer partout !


Tous les collages pourront être faits à la cyano (colle 21 par exemple), sauf au niveau des pitons des talons : pour que ce soit très solide, de la colle à 2 composants (Araldite par exemple),est recommandée.


Les points délicats !

La garde de l'épée est à monter séparément. Les 2 petites pièces doivent être un peu ouvertes et mises en forme avant collage. Pas facile, facile ...


Le bras gauche et l'épée doivent être posés simultanément pour que l'extrémité de la poignée de l'épée se loge dans le creux la main.


Enfin, pour placer les plumes sur le chapeau, percer un petit trou dans le chapeau, retailler un peu l'extrémité des plumes pour qu'elles puissent entrer dans ce petit trou. La grande est collée d'abord, la petite vient par dessus.

 

Après ces premiers efforts, vous obtenez ceci ! Bravo !

A suivre, le masticage ...