Le décor

Au lancement du challenge, nous avons convenu que chacun restait libre du choix de son décor. Deux mois plus tard, plein de bonnes idées se précisent : une cabine dans un bateau (Jean-Pierre), un quai avec une cage (Greg), un diorama en boîte (Michel) ...

 

Pour ce qui chercheraient de l'inspiration, voici un exemple de décor tropical.

 

Le pirate cherche un trésor caché dans la jungle. Le coffre est enterré dans le sol, presque à ses pieds. Quelques explications :

  • Le socle en bois fourni par les socles Mustang (merci Philippe) se prête bien à travailler et à explorer le relief et les noeuds dans le bois.
  • Le coffre est un "coin" de milliput moulé à l'intérieur d'une boîte en plastique. Les ferrures sont réalisées en feuille de plomb poinçonnée pour simuler les clous.
  • Le sol est en milliput
  • Une racine fabriquée à partir d'un peu de fil de cuivre mis en forme, recouvert de milliput texturé après durcissement
  • Des plantes en papier (produit Fredericus Rex, un peu délicat à monter ...)
  • Et pour amener le regard du spectateur vers le coffre, un petit papillon est placé au dessus du sol, seule touche de couleur parmi la végétation.

La couleur des ailes du papillon est un rappel de celle de la ceinture du personnage, un petit truc qui favorise l'harmonie d'ensemble de la pièce). Le papillon est fabriqué à partir d'un petit boudin de milliput monté sur un cheveu. Les ailes sont en papier calque et les antennes en ... cheveu !


Et quelques images :

Le personnage est solidement collé sur le socle par ses tiges de fixation (collage à la colle Epoxy à deux composants).


Après un raccord de milliput et une retouche de peinture, le personnage est définitivement installé.