La peau et le visage

La peinture de la peau sera opérée en plusieurs étapes :

  1. un dégrossi des ombres et des lumières
  2. après séchage, on reprend l'ensemble pour accentuer les contrastes
  3. après un nouveau séchage, des glacis localisés ou des lavis de peinture diluée sont posés pour enrichir les couleurs et apporter des nuances.

 

Utiliser très peu de peinture pour ne pas empâter immédiatement tout des détails de la gravure !

 

Et bien tenir compte de la source d'éclairage pour placer les lumières. Sur cet exemple, la lumière vient d'en haut (éclairage zénithal) et légèrement de la gauche. En gros 11 heures sur le cadran d'une montre. Petite explication en images avant de commencer.

Les surfaces orientées vers le haut ou vers la gauche seront donc les plus fortement éclairées.

A l'inverse, les surfaces orientées vers le bas ou vers la droite resteront dans l'ombre




Le résultat de l'étape 1.
Assez brutal et pour le coup un peu trop clair dans les lumières ...



Etape 2.
C'est plus onctueux (pas trop, ce n'est pas une jeune fille !) ; tous les détails ont été travaillés



Et le visage terminé sous plusieurs angles.



Une petite tâche de lumière parasite sur le sourcil gauche a été supprimée au passage ... (merci Claude !)